Les Etangs de la Dombes " Site remarquable du Goût "

Les Etangs de la Dombes " Site remarquable du Goût "

Le 2 juin 1994, Monsieur Jacques TOUBON, Ministre de la Culture et de la Francophonie retenait les étangs de la Dombes (AIN) parmi les 100 "Sites Remarquables du Goût" répertoriés en France par le Conseil National des Arts Culinaires, répondant au triple critère de sélection suivant :

- un lieu de production en activité : la Dombes est la première région productrice de poissons d'étangs en France.

- un intérêt esthétique : avec pas moins d'un millier d'étangs soit plus de 10 000 hectares, la Dombes révèle un paysage changeant et inattendu aux visiteurs qui la parcourent.

- un accueil pour les visiteurs afin qu'ils aient accès au site toute l'année : "La route des étangs de la Dombes" s'inscrit donc pleinement dans ce cadre.

Cette distinction a pour vocation de valoriser auprès du grand public des sites exceptionnels, tant sur le plan culturel, touristique que gastronomique, en faisant de la Dombes et de ses étangs un véritable lieu de découverte de son patrimoine.

Devant l'importance du site retenu, les autorités locales ont choisi pour apposer la plaque "Site Remarquable du Goût", non pas un étang en particulier mais la Maison de la Dombes lors d'une manifestation officielle qui a eu lieu le 16 octobre 1994 à l'occasion de la 3º Fête du poisson et de la pêche.

Situé tout à côté du Parc des Oiseaux à Villars-les-Dombes, point de départ de "La route des étangs de la Dombes", ce lieu a pour vocation la promotion touristique de la Dombes, du département et de la région Rhône-Alpes mais abrite également : - une exposition permanente de l'association Patrimoine de la Dombes:

"la pisciculture en Dombes hier et aujourd'hui",

- un magasin de vente de produits du terroir tenu par les Fermiers de la Dombes (carpe fumée, mousse de carpe...), des artisans d'art (de mai à septembre).

La création des étangs de la Dombes remonte au XII° siècle.

Aujourd'hui, un millier d'étangs représentant une superficie de 10 000 ha sont exploités selon un cycle traditionnel basé

sur des périodes d'évolage (étang en eau) et d'assec (étang en culture : céréales).

La plupart des étangs sont alimentés par les eaux de pluie et de ruissellement. Beaucoup font partie d'une chaîne d'étangs contigus qui se vident les uns dans les autres lors de la vidange précédant la pêche. Cette vidange se fait à partir d'une vanne appelée "thou"

On distingue les étangs : "d'empoissonnage", et les étangs dits de "pêche réglée" réservés à la production du poisson destiné à la consommation. Le produit d'une pêche comprend généralement :

60 à 65 % de carpes de 1,5 kg, 15 à 20 % de gardons et rotengles,

15 à 20 % de tanches et 3 à 5 % de brochets.

Ces poissons sont destinés au marché français et au marchén et étranger (Allemagne surtout).

La Dombes, avec 2 000 tonnes de poissons est la première région productrice de poissons d'étangs de France. Avec l'arrivée de nouveaux produits tels que le filet de carpe  et les préparations cuisinées à base de carpe, la pisciculture en Dombes connaît un développement nouveau.

( Source La Carpe et la Dombes en 60 recettes )